Biographie - Frederic Jouvet
Biographie

 

Né en 1971, je suis le fils d’un photographe amateur qui m’a initié très tôt aux subtilités du couple vitesse-ouverture et au labo noir-et-blanc.
Mon premier coup de foudre photographique a eu lieu assez tardivement, en 1999 lors d’un voyage en Islande. Equipé d’un reflex de base, j’ai passé 4 semaines à faire le tour complet de l’île et à photographier ces paysages magnifiques. J’y ai pris un plaisir incroyable, un vrai coup de foudre. Depuis le virus de la ‘’chasse photographique ‘’ ne m’a plus jamais quitté.
Quelque soit le matériel que je peux avoir entre les mains, je ne chasse pas souvent, mais toujours avec frénésie.
Ma démarche est simple : je n’aime pas reproduire la réalité brute, je préfère la détourner de manière fine, juste assez pour obtenir une image décalée ou originale, simplifiée ou complexifiée, plus lisible ou à lire différemment. Qu’elles soient surexposées, sous-exposées ou en pose longue mes images actuelles traduisent cette démarche d’interprétation du réel au service d’une lecture différente. J’aime que le lecteur s’interroge, autant sur le sujet que sur le rendu artistique et sur la technique employée.
Dans cette optique j’ai au fil des années essayé plusieurs boîtiers différents qui me paraissaient intéressants pour leur format ou pour leur rendu original. C’est ainsi que j’ai travaillé avec un Hasselblad 500 C/M, un Holga , un Lubitel 2, ou encore un Hasselblad X-pan. Ces différents boîtiers m’ont permis d’aborder des techniques et des approches différentes de l’acte photographique, et ont enrichi mon expérience et parfait ma formation d’autodidacte.
Depuis quelques années j’essaie de mettre la technologie numérique (boîtiers et logiciels) au service d’une écriture photographique originale.
Influences:
Il est toujours difficile de citer les artistes, photographes ou autres qui ont pu d’une manière ou d’une autre influencer un regard photographique. Je ne resiste pas toutefois à citer quelques coups de cœur photographiques : Michaël Kenna, Bruno Barbey pour ses images du Maroc, David J. Osborn et ses extraordinaires panoramiques, Jean-Christian Bourcart pour sa série ‘‘Traffic’’, Harry Gruyaert et ses ‘‘Rivages’’, Raymond Depardon, Alexey Titarenko, Jean-Michel Berts, Martin Parr ou encore Nick Brandt.
Quelques peintres aussi: Vincent Van Gogh, Edward Hopper, Auguste Renoir (Le déjeuner des canotiers, Bal du moulin de la galette) et Claude Monet pour ses marines.
 

Top